Compagnie Chorégraphique - Marie Desoubeaux


écritures, dramaturgies et composition du corps dansé











Marie Desoubeaux

Direction

Née à Caen en 1988, Marie se forme au Conservatoire National de Région de Caen, puis à Paris auprès de Mié Coquempot, Martin Kravitz, Frédéric Lescure et Martine Cardinal, tout en obtenant une double licence de chinois et de communication interculturelle à l’INALCO.
Entre 2008 et 2012, Marie partage ses activités entre l’Europe et la Chine, à Canton, ou elle achève sa formation à la Guangdong Modern Dance Company et travaille avec différents chorégraphes; Yunna Long, Ouyang Wenliang, He Eagle et Gao Jing, notamment pour le Festival International de Danse Contemporaine de Canton. Dans ce même festival, en 2009, elle sera assistante et danseuse pour Frédéric Lescure pour les Masterclass et la performance How to say good bye. Elle y présente également Noodles also need dancers, performance avec sa complice Claire Deville, pour le collectif OUA.

En 2010 elle rejoint la compagnie hollandaise 2moveDC, Miquel De Jong et Kevin Polack pour ImproXchange, performances improvisées présentées pour l’exposition universelle de Shanghai. Elle retourne en Chine en 2011 pour enseigner au conservatoire de Shenyang et de Dalian (Liaoning) et créer trois pièces pour les sections préprofessionnelles. Danseuse au sein de la Compagnie l’Échappée de 2010 à 2017, elle tourne plus de 60 fois le solo Moonstone au sein du spectacle Moqueuses.

Depuis 2010, Marie s’est tournée vers les outils de l’improvisation scénique et de la Composition Instantanée. Elle s’est formée auprès de Julyen Hamilton, Maya M. Carroll, Miquel de Jong, Martine Cardinal, Claire Filmon, Jan Burkhard, Davis Freeman, Richard Cayre et Jules Beckman. Elle créé et dirige la plateforme européenne Instant Pudding ! entre 2012 et 2015, dédiée à la Composition Instantanée et à la performance, en développant les réseaux de rencontres entre artistes européens autour de ces disciplines.






Depuis 2015, elle travaille pour la compagnie de théâtre de rue et de performance Le Bazar Palace, basée à Arles, sous la direction de Constance Biasotto. Elle fait partie de la création Aspartame : une performance de 5h dont la première a été présentée à Marseille en septembre 2015, en tournée pendant 2 ans ainsi qu’en juillet 2017 à Avignon à la Manufacture. Elle fait également partie de la dernière création : La Grande Aventure, sorti en avril 2019.


En 2016, Marie crée la compagnie Présomptions de Présences, et lance la création de son premier projet. : R E S T E R .Pour cette création, elle reçoit le soutien de deux structures internationales qui l’accueillent en résidence : Haihatus (Joutsa, Finlande), et ArtsIceland (Isafjördur, Islande), ainsi que le soutien institutionnel de la DRAC Ile-de-France, du CDCN – la Briqueterie, du CND, d’ARCADI - Plateaux Solidaires et de la Générale Nord-Est.

Depuis la création de la compagnie, Marie a également créé une forme courte (r e s t e r), version boomerang de 12mn tirée de la pièce d’1h, présentée plus de quinze fois dans de nombreux lieux à Paris (Théâtre Douze, Le Regard du Cygne, Onze’Bouge, Micadanses, le Point Éphémère, Théâtre de Vanves), en province (Lyon, Troyes, Toulon), et à l’étranger (Brno - République Tchèque).
R E S T E R dans sa version officielle est présentée au Festival Les Incandescences #1 en partenariat avec le festival Signes de Printemps, les 4 & 5 avril 2019 à Paris.

Sa prochaine création, Après tout, elle faisait preuve d’une patience minérale, pièce pour 3 interprètes, sera présentée à l’automne 2020. Pour ce second projet, Marie est lauréate de la bourse Beaumarchais-SACD pour l’aide à l’écriture de la commission Danse 2019.

Depuis 2016, Marie met également ses talents de management et de production au service du cinéma, et travaille dans le milieu du court-métrage en tant que régisseuse générale, assistante réalisatrice pour de nombreux courts en région Normandie ou encore pour le festival Off-Courts à Trouville où elle est chargée de l’accueil professionnel. Elle met à profit ce lien et ses connaissances entre film et danse en développant la réalisation de son premier court-métrage : Après Nous, coréalisé par Hélène Bougy, et en amorçant une nouvelle approche du mouvement dansé pour l’image filmée.

La compagnie Présomptions de Présences bénéficie de l’accompagnement et du soutien de Danse Dense et du dispositif AVEC (Théâtre de Vanves - Alter Machine - ARCADI).